Scintigraphie Octréoscan


Madame, Monsieur,
Afin d’obtenir plus d’informations cliniques concernant votre situation de santé, votre médecin traitant a prévu pour vous une scintigraphie par octréoscan.

1. Dans quelle situation le médecin traitant demande-t-il une scintigraphie par octréoscan ?
En cas de tumeurs dans le ventre ou aux poumons, susceptibles d’être positives à certains récepteurs. Suivi de ces tumeurs.

2. Où peut-on faire cet examen ?
Dans tous les services de médecine nucléaire du Grand-Duché de Luxembourg.

3. Préparation des patients ?
Pas à jeûn / repas normal / aucune préparation.

4. Médicaments à prendre ?
Aucun.

5. Médicaments à arrêter ?
Suivant indication médicale.

6. Comment le produit radioactif pour la scintigraphie est-il administré ?
Injection intraveineuse (non douloureuse).

7. Délai entre injection et images sous la caméra ?
Environ 4 heures et images tardives le lendemain. Donc protocole sur 2 jours.

8. Durée des images sous la caméra ?
Entre 60 et 90 minutes.

9. Précautions le jour de la scintigraphie ?
Beaucoup boire, autour de 1-2 litres. Parfois laxatifs.

10. Effets secondaires ?
En général aucun.

11. Précautions chez la femme enceinte ?
Indication à discuter entre le médecin traitant et le médecin spécialiste en médecine nucléaire. En général, on ne pratique une scintigraphie chez la femme enceinte que dans des situations d’urgence. Tout sera mis en œuvre pour minimiser la dose radioactive absorbée par l’embryon.

12. Que faire en cas d’allaitement ?

Indication à discuter entre le médecin traitant et le médecin spécialiste en médecine nucléaire. En général, on ne pratique une scintigraphie en phase d’allaitement que dans des situations urgentes. On pompe alors le lait maternel pendant 1-3 jours et le bébé est nourri au biberon pendant ce temps.

13. Informations du médecin traitant après l’examen ?
Un rapport médical accompagné des images est adressé au médecin traitant.

Voici un exemple de cliché scintigraphique Octréoscan :


octreo 2





logo 25