Tests respiratoires au lactose ou au fructose

Madame, Monsieur,
Afin d’obtenir plus d’informations cliniques concernant votre situation de santé, votre médecin traitant a prévu pour vous un test au lactose ou au fructose.

1. Dans quelle situation le médecin traitant demande-t-il un test au lactose ou au fructose ?
En cas de suspicion d’intolérance au lactose ou au fructose, par exemple en cas de ballonnements, diarrhées, flatulences, douleurs abdominales ou autres troubles digestifs inexpliqués.

2. Où peut-on faire cet examen ?
Dans les services de médecine nucléaire du Centre Hospitalier de Luxembourg, de l’Hôpital Saint-Louis d’Ettelbrück ou de la ZithaKlinik de Luxembourg.

3. Préparation des patients ?
A jeun.
Régime sans produits laitiers et pauvre en fibres 48 heures avant le test au lactose.
Régime sans fruits et pauvre en fibres 48 heures avant le test au fructose.

4. Médicaments à prendre ?
Aucun.

5. Médicaments à arrêter ?
Pas d’antibiotiques dans les 4 semaines avant le test.

6. Comment le produit est-il administré ?
Ingestion par voie orale de lactose ou de fructose dissous dans de l’eau.

7. Délai entre ingestion et le recueil de l’air expiré ?
Recueil d’échantillons d’air expiré dans un ballon à gonfler, avant ingestion du lactose ou du fructose et toutes les 30 minutes ensuite.

8. Durée du test ?
En général entre 3 et 4 heures

9. Précautions le jour du test ?
Aucune.

10. Effets secondaires ?
Si le test est positif, ballonnements, diarrhées, gaz et douleurs abdominales sont possibles.

11. Précautions chez la femme enceinte ?
Aucune.

12. Que faire en cas d’allaitement ?
Pas de précaution particulière.

13. Informations du médecin traitant après l’examen ?
Un rapport médical est adressé au médecin traitant.





logo 25